Le Thymus « la glande du Bonheur »

images (3)Sur le plan physique le Thymus joue un rôle important dans la mise en place du système immunitaire car il assure la maturation des lymphocytes T (variété de globules blancs)…

Le Thymus aurait la particularité de reconnaître les bonnes et les mauvaises bactéries…

Un dysfonctionnement grave du Thymus serait à l’origine de maladies comme : la maladie de Crohn, les maladies inflammatoires intestinales, etc…

Il participe à la croissance et s’atrophie petit à petit à partir de l’adolescence…

Galien, médecin Grec de l’Antiquité, affirmait que le Thymus représenterait l’organe par lequel sont reliés l’Ame et l’Esprit…

Il est le premier organe à être affecté dans certaines attitudes mentales : anxiété, stress, peur et sentiment d’insécurité…

C’est dire si son bon fonctionnement est important…

Le Thymus est relié au chakra du Coeur…

Il est situé à la base du cou entre le creux sous la gorge et le plexus solaire (entre les seins)…téléchargement (2)

EXERCICE :

Il sera à pratiquer quotidiennement au niveau du Thymus afin de développer la joie de vivre, de fortifier l’énergie et la vitalité et de stimuler votre système immunitaire…

Tapotez votre Thymus du bout des doigts environ 1 minute par jour en faisant des vocalises ou en chantant…

En cas de gros stress ou de choc émotionnel tapotez votre Thymus en répétant à haute voix les

3 mots suivants :

« Amour, Grâce, Confiance »

Pour un travail plus en profondeur vous pouvez apprendre par cœur les phrases suivantes et les réciter en faisant l’exercice de tapotage :

« Je laisse partir avec facilité les émotions et les sentiments négatifs »…

« Je pardonne aux autres et à moi-même toutes les erreurs et les jugements du passé »…

« J’accepte et j’accueille dans l’Amour, la Grâce, la Confiance, les changements positifs qui s’effectuent en moi »

5 réflexions sur “Le Thymus « la glande du Bonheur »

  1. La Voie de la Métamorph'Ose 17 juin 2016 / 17 h 27 min

    Pas tout à fait vrai Monsieur ou Madame LOL…

    Comme Galien le remarqua le premier, le thymus augmente de taille de la naissance jusque à la puberté.
    Cette observation fut vérifiée par William Hewson en 1777, qui étudia l’évolution de la taille du thymus chez le fœtus et l’enfant. À la puberté, le thymus subit un processus appelé « involution », qui définit la décroissance progressive du thymus avec l’âge.

    Il pèse 15 g à la naissance. À la puberté son poids atteint 35 g. Ensuite, l’involution du thymus entraîne une diminution de sa masse, il pèse 25 g à 20 ans, moins de 15 g à 60 ans et moins de 6 g à 70 ans.Le thymus grandit de la naissance jusque à la puberté puis régresse progressivement.

    En conclusion, il ne disparaît pas complètement à l’age adulte comme vous l’avez écrit… Il disparaît petit à petit….Et les exercices que j’ai proposé sont tout à fait possibles…

    Cordialement

    Véronique

    J'aime

  2. Marsille 14 juin 2016 / 9 h 11 min

    Thymus thymus
    c est un petit petit nom charmant

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.